Partager :

L’Autorité palestinienne et le mouvement terroriste Hamas ont fustigé l’accord annoncé par Trump hier. « L’accord entre Bahreïn et Israël est un coup de poignard dans le dos de la cause palestinienne et du peuple palestinien », a déclaré Ahmad Majdalani, ministre des Affaires sociales de l’Autorité palestinienne. Ceci n’est pas une fake news. comme d’habitude les Palestiniens hurlent… mais la caravane de la Paix passe.

Pour l’Iran, Bahreïn « a sacrifié la cause palestinienne sur l’autel des élections américaines » et cela « entraînera sans doute une plus grande colère et une haine permanente du peuple opprimé de Palestine, des musulmans et des nations libres ». En 2016, les relations entre Bahreïn et l’Iran se sont dégradées et les tensions entre Ryad et Téhéran se sont accrues. (i24 News)

Composé d’une trentaine d’îles du golfe Persique, Bahreïn est une étape importante sur les routes commerciales, et ce depuis l’Antiquité. Sa capitale moderne, Manama, abrite le célèbre musée national de Bahreïn, où sont exposés les vestiges de l’ancienne civilisation de Dilmun, qui a prospéré dans la région pendant des millénaires. Le bazar florissant de Bab al-Bahreïn propose tout un tas de marchandises, allant des tissus colorés artisanaux et épices aux perles.
Superficie : 765,3 km²
Devise : Dinar bahreïni
Forme de l’État : Monarchie constitutionnelle

Partager :