Partager :

La pandémie de Covid-19 en Israël se répand à partir du , malgré les mesures de confinement et de refus d’admission en Israël prises aussitôt par le gouvernement israélien.

La gravité de cette pandémie incite des hommes politiques israéliens à rechercher un gouvernement d’union alors que la crise gouvernementale qui a commencé avec le scrutin législatif d’avril 2019 se prolonge après les troisièmes élections législatives le 2 mars 2020.

Le nombre de nouveaux cas quotidiens augmente de nouveau fortement depuis la fin-mai. La crise sanitaire débouche sur une crise sociale liée au chômage. Au 28 août, le bilan est de 1075 morts pour une population totale d’un peu plus de 9 millions d’habitants.

A SAVOIR. Le cabinet approuve le confinement généralisé pour deux semaines à partir du 18 septembre.

Seuls les supermarchés, épiceries et pharmacies seront autorisés à rester ouverts.

Le cabinet coronavirus en Israël a approuvé jeudi soir la mise en place d’un confinement généralisé à partir du 18 septembre, (soir du Nouvel an juif) pendant deux semaines pour réduire le taux de morbidité dans le pays.

Durant le confinement total, les citoyens ne pourront pas se déplacer à plus de 500 mètres de leur domicile, les commerces non-essentiels, les restaurants et les établissements scolaires seront fermés et les rassemblements de personnes seront limités.

Seuls les supermarchés, épiceries et pharmacies seront autorisés à rester ouverts.

Ce retour au confinement général du pays a pour but d’enrayer l’épidémie alors qu’un nouveau record de contaminations a été enregistré jeudi avec 4.013 nouveaux cas en 24h et 1.075 décès au total.

Source : i24 News (Copyrights)

Partager :