Partager :

Le ministère israélien de la Protection de l’environnement a annoncé que l’utilisation de sacs en plastique dans les grandes chaînes de magasins avait chuté de 74% en 2019 par rapport à l’année précédente, permettant d’économiser 22.000 tonnes de plastique.

Une loi obligeant les magasins de grande distribution à facturer chaque sac plastique 10 centimes est en vigueur dans le pays depuis le 1er janvier 2017.

L’année précédant l’adoption de cette loi, les supermarchés israéliens avaient rapporté avoir distribué à leurs clients 1,8 milliard de sacs plastique.

De leur côté, les petits supermarchés, les pharmacies et de nombreux autres magasins continuent à distribuer des sacs en plastique gratuitement, mais observent toutefois une baisse significative de la demande.

Alors qu’en 2016, ces commerces rapportaient avoir distribué 2,8 milliards de sacs plastique – soit 325 par habitant -, ce chiffre était de 1,5 milliard en 2017 après l’adoption de la loi – soit 171 par personne.

Le ministère de la Protection de l’environnement ne s’est pas encore prononcé sur l’étendue éventuelle de la législation aux autres commerces afin de les obliger, eux aussi, à facturer les sacs.

Les sacs plastique sont la principale source de pollution de la mer et des littoraux en Israël.

Partager :