Partager :

C’est une rumeur qui a fait le tour des réseaux sociaux. Plusieurs utilisateurs ont tenté de définir Israël comme le responsable des récents drames à Beyrouth (Liban). L’explosion d’un entrepôt au niveau du port de la capitale libanaise a causé d’importants dégâts dans une partie de la ville.

En se basant sur une vidéo montrant deux drones survolant les lieux, les internautes ont déclaré qu’ils étaient utilisés par l’Etat israélien.

En réalité, cette vidéo ne date as du mardi 4 août, jour du drame à Beyrouth. Elle circulait sur les réseaux sociaux depuis le 30 juillet 2020.

Face à la polémique, l’agence national de l’information libanaise a précisé que les deux drones survolait une autre zone du pays et non la capitale.

Cette vidéo a donc bien été détournée, aucun drone israélien n’était présent dans les airs à Beyrouth au moment des faits.

https://www.francetvinfo.fr

LE PLUS.

Le bilan s’est encore alourdi à Beyrouth, 154 personnes sont mortes, 60 sont toujours portées disparues. « Le bilan est lourd et provoque la colère des habitants, raconte Diane Schlienger. Absolument tous les habitants que nous avons rencontrés rejettent la faute sur la classe politique, et sur la mauvaise gestion des trente dernières années. Ils dénoncent la corruption, le clientélisme, l’absence de services publics.« 

« Nettoyer le pays de ce système politique »

« Les habitants ont nettoyé Beyrouth pendant plus de quatre jours, ils disent désormais vouloir nettoyer le Liban de ce système politique dont ils ne veulent plus, ajoute la journaliste. Une grande manifestation doit avoir lieu dans l’après-midi du samedi 8 août. Il y a un an, sur cette même place, un million et demi de personnes s’étaient rassemblées pour protester contre la crise économique.« 

Partager :