Partager :

Le Hezbollah possède un terminal spécial au port de Beyrouth, où des armes en provenance de l’Iran sont régulièrement déchargées puis expédiées à travers le pays, a rapporté jeudi le Jerusalem Post.

Les conteneurs d’armes sont déchargés par des agents du Hezbollah et ne subissent pas d’inspection des douanes comme les livraisons des autres cargos, précise le Jerusalem Post.

Les armes sont ensuite stockées pendant un certain temps au port avant d’être distribuées dans les bases et les centres de stockage du Hezbollah à travers le Liban.

En juillet 2019, l’ancien ambassadeur israélien au Conseil de sécurité de l’ONU, Danny Danon, avait révélé des informations sur l’implication de l’Iran au Liban, avec l’aide de la Syrie, en violation directe de la résolution 1701 des Nations Unies.

« Dans les années 2018-2019, Israël a découvert que du matériel à double usage était introduit en contrebande au Liban afin de faire progresser les capacités de roquettes et de missiles du Hezbollah », a-t-il affirmé.

En effet, en 2018, lors de son discours devant l’Assemblée générale des Nations Unies, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou avait alors accusé le Hezbollah d’avoir placé près de l’aéroport international de Beyrouth trois « sites secrets pour transformer des projectiles inadaptés en missiles guidés ».

https://www.i24news.tv/

Partager :