Partager :

Marine Le Pen salue « la mémoire » des victimes de la rafle du Vel d’Hiv. En Israël,les dernières déclaration de Le Pen sont analysées avec un grand sérieux.

Selon (1) : « Jeudi soir, la présidente du Rassemblement National a salué sur son compte Twitter « la mémoire » des juifs raflés au Vel d’Hiv. Elle a également dénoncé l’antisémitisme et « les nouveaux prêcheurs de haine » qui « s’en prennent à nos compatriotes juifs ». Un revirement étonnant compte tenu des propos qu’elle avait tenu lors de la campagne présidentielle de 2017. Elle avait affirmé que la France n’était en rien responsable de la rafle du Vel d’Hiv. En avril 2017, Marine Le Pen alors en lice pour la course à la présidence avait affirmé que « La France n’est pas responsable du Vel d’Hiv ». Son concurrent Emmanuel Macron, avait qualifié ces propos comme « une faute politique et historique lourde ».

La « commémoration de la rafle du Vel d’Hiv nous rappelle au devoir de mémoire face à l’expression la plus abjecte et abominable de l’antisémitisme », a-t-elle publié aujourd’hui. Le président Emmanuel Macron a rappelé sur Twitter que les 16 et 17 juillet 1942 « plus de treize-mille Juifs furent arrêtés. Par des Français, par l’État français. Parce qu’ils étaient Juifs ».

(1) https://www.radioj.fr

Partager :