Partager :

Les plages resteront ouvertes vendredi et samedi, mais devront fermer les week-ends suivants. Le gouvernement israélien a décidé d’imposer de nouvelles restrictions qui « visent principalement à arrêter les rassemblements”, lors d’une réunion qui s’est achevée dans la nuit de jeudi à vendredi, alors que le nombre de cas de contamination au coronavirus dans le pays a atteint jeudi un nouveau record.

Les ministres ont ainsi décidé que les restaurants, les salles de sport et les studios de fitness fermeront vendredi à partir de 17 heures, pour une durée indéterminée. Les restaurants pourront proposer des livraisons et des plats à emporter, tandis que les athlètes professionnels seront autorisés à utiliser leurs structures sportives pour continuer de s’entraîner. En revanche, les plages resteront ouvertes ce week-end, et il n’y aura aucune restriction concernant les déplacements.

Les rassemblements de plus de 10 personnes dans les espaces fermés, et de plus de 20 à l’extérieur seront également interdits. Les groupes de travail et les familles seront toutefois exemptés de cette interdiction. Dans les hôtels, les restaurants seront limités à 35% de leur capacité, tandis que les piscines resteront ouvertes.

Durant le week-end, les commerces devront rester fermés, sauf les magasins qui dispensent des services essentiels, tels que les pharmacies ou les supermarchés, qui pourront rester ouverts.  Les centres commerciaux, marchés, coiffeurs, bibliothèques, zoos, musées, espaces d’exposition, piscines et sites touristiques devront également fermer pendant le week-end. À partir du vendredi 24 juillet, les plages seront fermées le week-end. Les restrictions de fin de semaine entreront en vigueur vendredi à 17 heures, et seront levées dimanche à partir de 5 heures du matin.

https://www.i24news.tv/

Partager :