Partager :

L’application mobile de messagerie ToTok, développée par une société des Emirats arabes unis et devenue récemment populaire au Moyen Orient (pas en Israël) et ailleurs, a été supprimée des magasins d’applications de Google et d’Apple après l’apparition de soupçons d’espionnage des utilisateurs.

Apple et Google ont confirmé avoir supprimé l’application, dont le nom ressemble fortement à l’application chinoise beaucoup plus populaire TikTok, lancée en 2017. TikTok, aussi appelé Douyin est une application mobile de partage de vidéo et de réseautage social lancée en septembre 2016. Elle est développée par l’entreprise chinoise ByteDance. Son logo évoque une note de musique.

Apple a indiqué que ToTok ne serait plus téléchargeable pendant que la firme étudiait la situation. Les personnes ayant déjà installé ToTok sur leurs smartphones peuvent continuer à l’utiliser.

Le New York Times a publié une enquête accusant les services de renseignement émiratis d’avoir un accès direct aux messages et conversation vidéo échangées sur ToTok, ainsi qu’aux données de géolocalisation, à la liste de contacts, aux caméras, micros et calendrier du téléphone.

https://www.i24news.tv

LE PLUS. Selon ladepeche.fr

L’application Tik Tok est accusée de récolter des informations personnelles par le gouvernement chinois. La plateforme a été bannie par l’Inde et convoquée par la direction française pour plusieurs témoignages de harcèlement sexuel sur des jeunes filles. Enfin, elle se voit bientôt interdite aux Etats-Unis. Aujourd’hui, Tik Tok se retrouve dans le viseur de plusieurs pays.

Un véritable raz-de-marée. Depuis son apparition en 2016, Tik Tok a envahi le monde numérique. Deuxième application la plus téléchargée en 2019, elle compte aujourd’hui près de 800 millions d’utilisateurs dans le monde. Elle a même récemment été utilisée par le président français Emmanuel Macron pour féliciter les nouveaux bacheliers 2020.

Partager :