Partager :

La directrice de la santé publique démissionne et qualifie les décisions dangereuses.

Dans sa lettre de démission, Sigal Sadetsky a déclaré que les mois à venir « seront difficiles et même tragiques ». « Israël devrait s’attendre à des mois difficiles, voire tragiques, dans la mesure où la gestion de la deuxième vague de coronavirus est en proie à une prise de décisions incohérentes sans fondement et populiste » a écrit mardi le professeur Sigal Sadetsky dans une lettre de démission. Dans la lettre envoyée au directeur général du ministère de la Santé, Chezy Levy, elle a accusé le gouvernement de « prendre des décisions frivoles et sans fondement, sans tenir compte de leurs implications à long terme pour la santé publique ».

«Un temps infini est consacré à «calmer les esprits» et à «gérer les partenariats», tandis que le travail qui doit être fait sur le terrain est négligé « a déclaré Sadetsky.

« Trop de temps est investi dans les débats, les discussions, les consultations et les forums … alors que les opérations et les détails nécessaires au succès des différentes opérations ne reçoivent pas l’attention voulue« , a-t-elle déclaré, soulignant que l’environnement de travail au ministère de la Santé est forgé d’intérêts personnels.

« Le [coronavirus] est une épidémie mortelle, rusée et agile« , a-t-elle ajouté. « Je sens que les prochains mois seront difficiles et même tragiques. »

Sigal Sadetsky a publié sa lettre de plusieurs pages sur Facebook un jour où le nombre de cas de coronavirus diagnostiqués a dépassé les 1000.

http://www1.alliancefr.com

Partager :