Partager :

Dov Alfon, journaliste du Haaretz (Israël), va gérer la stratégie digitale de Libération. Ce journaliste franco-israélien de gauche bénéficie d’une excellente réputation.

LE PLUS. Dov Alfon, né le 24 mars 1961 à Sousse est un journaliste et écrivain franco-israélien. Il est depuis 2016 le correspondant à Paris du quotidien israélien Haaretz, fondé en 1919 et considéré comme l’un des meilleurs journaux au monde.

Il est depuis 2016 le correspondant à Paris du quotidien israélien Haaretz, fondé en 1919 et considéré comme l’un des meilleurs journaux au monde.

Il a été rédacteur en chef de ce journal entre 2008 et 2011, publiant entre autres les documents de l’affaire « Anat Kam-Uri Blau » et les enquêtes qui conduisirent à la mise en examen du premier ministre Ehud Olmert. Son obstination à protéger ses journalistes durant cette période lui valu en 2011 le Peace Through Media Award de l’Association de la Presse Britannique.

Son premier roman, un thriller politique publié en français en 2019 sous le titre Unité 8200, a été traduit en treize langues et fut un best-seller en Israël et en Grande Bretagne. Le livre a reçu le Prix Marianne en France et le prix Daggers International à Londres.

L’un des premiers journalistes au monde à couvrir la culture Web, tenant au Haaretz la chronique « Captain Internet » dès mai 19941, il a créé plusieurs projets numériques, dont Alaxon, une revue hébraïque pour la science et les arts et Storyvid.io, une entreprise culturelle à but non lucratif visant à faire le pont entre la littérature et les nouveaux médias, qu’il a fondé avec l’écrivain Etgar Keret.

Partager :