Partager :

Lors de la conférence « OurCrowd pandemic Innovation » qui s’est tenue le 22 juin 2020, Stav Erez et le Dr Jonathan Wiesen ont présenté les dix principales tendances technologiques qui émergent de la pandémie mondiale actuelle :

  • Dites adieu à votre bureau – le virtuel devient réel
  • Au-delà de la PCR (Polymerase Chain Reaction), les tests de diagnostic en temps réel
  • L’automatisation fait un bond en avant pour les robots de découverte – les robots apprennent à apprendre
  • Le médecin va vous voir maintenant… en ligne
  • Pas de frontières, pas de murs – la collaboration en matière de données est en expansion
  • Attention aux microbes – l’innovation vous anéantira
  • Mangez sainement – cela vous aidera à gérer la prochaine pandémie
  • La révolution antivirale est centrale – il faut apprendre à tuer quelque chose qui n’est pas vivant
  • La nouvelle réalité apporte de nouvelles cyber-menaces – l’arrivée de la cyber-pandémie
  • Des vaccins conçus sur mesure ou des plateformes d’immunisation flexibles se préparent à la prochaine pandémie.

De nombreux constats ont fait jour durant la pandémie. En quelques mois seulement, Covid-19 a accéléré les tendances numériques qui nous accompagnent depuis un certain temps. La nouvelle réalité de la vie avec une pandémie mondiale et la menace de pandémies futures ont ajouté de nouveaux accents, de nouvelles urgences et de nouvelles dimensions à des thèmes familiers qui sont ici pour rester en pleine vigueur.

Le virtuel remplace le physique, partout – les cabinets médicaux et les hôpitaux, les bureaux des grandes entreprises et des petites sociétés, les lieux de réunion et de divertissement. Les lieux spécialisés et fixes cèdent la place à n’importe quel lieu, n’importe où, n’importe quand. Tout comme les tests à distance, n’importe où et en temps réel remplacent les quatre murs du laboratoire, nous voyons d’autres services 7/24 assurés par des robots qui fournissent en ligne des conseils, des réponses, de l’aide, de la compagnie.

Concernant les robots, il est certain que nous verrons de nouvelles estimations du nombre d’humains qu’ils remplaceront, car de plus en plus d’emplois entrent désormais dans la catégorie du potentiel d’automatisation.

La pandémie de Covid-19 a placé les données sur les soins de santé – leur disponibilité, leur exactitude, leur facilité d’utilisation et leur réglementation – au centre des discussions, des actions et des débats sur ce qui constitue une réponse efficace et sur la manière de se préparer à la prochaine pandémie. La nouvelle réalité est celle où les patients peuvent échanger des données en toute sécurité avec leurs médecins, les agences et les établissements de soins de santé peuvent facilement partager des données entre eux tout en protégeant la vie privée des patients, les données personnelles sont utilisées pour mieux répondre aux urgences sanitaires (et pas seulement pour optimiser les recettes publicitaires), et les données publiques et privées sont utilisées pour améliorer les services essentiels. Généralement, les services essentiels sont fournis par le biais d’infrastructures en ligne critiques qui peuvent être les plus vulnérables aux cyberattaques et qui nécessitent une attention et des investissements bien plus importants qu’aujourd’hui.

Enfin et surtout, notre santé. D’une infrastructure sanitaire mondiale et coordonnée à la mise au point rapide de vaccins et de traitements, en passant par l’amélioration de la protection et des soins aux personnes âgées et la préparation de notre santé par une alimentation saine.

Source : Gill Press – Forbes & Israël Valley

Partager :