Partager :

Pour la première fois, les exportateurs panaméens ont envoyé des échantillons de café Robusta et Geisha en Israël, dans le but de trouver de nouveaux créneaux commerciaux pour son café, connu pour sa grande qualité.

Ronen Ratner et Henry Cedeño sont les exportateurs qui relèvent ce nouveau défi, qui vise à ouvrir la voie aux futures exportations de ce produit vers Israël, pays avec lequel le Panama a signé un accord de libre-échange (ALE).

Les deux producteurs de café ont exprimé leur intérêt à élargir leurs possibilités grâce à ces grains, qui sont très reconnus au niveau international.

Les échantillons envoyés ce mardi 16 juin par avion sont du café Robusta, récolté à Cirí Arriba dans le district de Capira, et du café Geisha, produit dans les hautes terres de Renacimiento, province de Chiriquí.

Les services de la promotion des exportations (Dnpe) du ministère du commerce et des industries panaméeen (Mici), en collaboration avec l’unité agroalimentaire du ministère du développement agricole (Mida), a soutenu les producteurs tout au long du processus. Les services du gouvernement se sont engagés non seulement à donner aux exportateurs tous les outils, mais aussi à les accompagner à chaque étape.

« Le café de spécialité panaméen est l’un des plus populaires et, au-delà de la situation générée par la pandémie, il existe de réelles possibilités d’introduire nos produits sur de nouveaux marchés ».

Source : El Capital Financiero & Israël Valley

Partager :