Partager :
Israël a lancé la construction d’une nouvelle route périphérique autour de Jérusalem qui bénéficiera selon les autorités à tous les habitants

Baptisée la « Route américaine », cette rocade doit relier les villes israéliennes situées au nord et au sud de la ville. Les tronçons central et méridional de la route ont déjà été réalisés et un appel d’offres sera émis d’ici la fin de l’année pour le tronçon le plus au nord – dont le coût est estimé à 187 millions de dollars (166,3 millions d’euros) -, a déclaré à Reuters, un fonctionnaire de la municipalité.

Le projet, dont le coût total est évalué à plus de 250 millions de dollars (222,3 millions d’euros), a pour but de réduire la congestion du trafic dans la région pour les Israéliens, assurent les autorités de l’Etat hébreu. « Cette route connecte davantage les habitants dans la vie quotidienne – que l’on parle des études, du tourisme ou du commerce. Et, dans la pratique, Jérusalem devient une immense métropole », ajoute-t-il.

LE PLUS. Le projet porte le nom d’une route inachevée, vieille de plusieurs décennies, qui traverse le sud-est de Jérusalem et sur laquelle une entreprise américaine a travaillé dans les années 1960. La construction a été abandonnée après la guerre des Six Jours en 1967.

Partager :