Partager :

(Un article i24News). Quelque 1.000 dossiers ont été ouverts en mai dernier, contre seulement 275 l’année dernière à la même période

Une forte augmentation de l’ouverture des dossiers d’immigration en Israël a été observée en France, a déclaré Shai Felber, PDG adjoint de l’Agence juive auprès du quotidien Makor Rishon. « Quelque 1.000 dossiers ont été ouverts en mai dernier, contre seulement 275 l’année dernière à la même période », a-t-il affirmé, ce qui correspond à une augmentation de 400%.

Selon lui, il ne s’agit pas seulement de personnes « qui expriment un intérêt pour l’immigration, ils agissent également ». Ainsi, « entre 60 et 80% des dossiers » ayant été ouverts se traduiront dans les faits par une aliyah, a-t-il affirmé.

L’une des raisons pour l’intérêt croissant de l’immigration en Israël est « précisément due à la fermeture des frontières imposée par Israël » pour endiguer l’épidémie de coronavirus, a de son côté remarqué Ariel Kandel, PDG de l’association Qualita, qui veille notamment à l’intégration des Français en Israël.

« Lorsqu’on explique à un Juif qui se trouve à l’étranger qu’il ne peut pas venir en Israël, cela a un impact psychologique très fort », a-t-il précisé.

Selon une étude menée l’année dernière, 40% des Juifs français se disent intéressés par le fait d’immigrer en Israël, a indiqué M. Kandel, estimant qu' »avec de tels résultats, l’Etat devrait s’investir davantage pour soutenir l’aliyah française ».

« Si, pour des raisons sionistes et économiques, l’État veut intégrer des immigrants qui contribueront au développement du pays, il doit faire plus d’efforts et pas seulement dans les situations d’urgence », a-t-il souligné.

Source : i24 News (Copyrights)

Partager :