Partager :

Athènes envisage d’autoriser l’entrée de touristes venant de pays considérés comme « sûrs ».

Israël œuvre pour la reprise des échanges touristiques avec la Grèce, a déclaré jeudi le Premier ministre Benyamin Netanyahou lors d’un appel téléphonique à son homologue grec Kyriakos Mitsotakis pour marquer les 30 ans de relations diplomatiques entre les deux pays.

« La demande des citoyens d’Israël est énorme. Nous voyons des gens sur des talk-shows dire ‘quand partons-nous pour la Grèce?' », a déclaré B. Netanyahou.

« Nous voulons vraiment reprendre les vols et les liens touristiques avec des pays qui sont dans une situation similaire à la nôtre, et le plus évident est la Grèce. Nous y travaillons actuellement », a-t-il ajouté.

L’intervention de B. Netanyahou intervient deux semaines après que l’ouverture de pourparlers avec la Grèce et Chypre pour créer une zone de sécurité touristique entre les pays, qui ont relativement bien réussi à freiner la propagation du coronavirus et à maintenir le nombre de cas graves à un faible niveau.

La Grèce envisage d’autoriser l’entrée de touristes venant de pays considérés comme « sûrs » sans les soumettre à un test de dépistage.

Israël impose toujours une période d’auto-quarantaine de deux semaines à ses ressortissants qui reviennent de l’étranger.

Plus tôt cette semaine, Channel 12 a annoncé que les Seychelles comptaient accueillir à nouveau les touristes israéliens à partir du mois de juillet.

En revanche, ils ne pourront se rendre que dans les stations balnéaires sur des îles isolées, et non sur l’île principale de Mahé.

Source et copyrights : i24News

Partager :