Partager :

Les restaurants et les cafés font partis des petits commerces les plus durement touchés par la crise du corona. Parmi les premiers à avoir du fermer, ils seront aussi les derniers à être autorisés à ré-ouvrir.

Pour la municipalité de Tel Aviv-Yafo, aider ces commerces à traverser la crise est un véritable enjeu. Elles sont les éléments clés de l’image festive et vivante de la ville. Aussi, a-t-elle décidé d’accorder des aides supplémentaires aux entreprises du secteur de la restauration en les exemptant, en plus de la taxe foncière, de taxe sur les terrasses (littéralement sur les tables et chaises) et sur les licences d’activités nocturnes jusqu’au 31.5.2020.

Autre population active durement touchée, celle des artistes.  » depuis le début de la crise, des milliers de cinéastes et d’artistes se sont retrouvés sans moyens de subsistance, et nous cherchons sans relâche une solution pour aider ces talents qui ont fait de Tel Aviv-Yafo, dès sa création le centre bouillonnant de la vie culturelle »a déclaré Ron Huldai, maire de la ville. (https://www.tel-avivre.com)

 

Partager :