Partager :

El Al va opérer à partir d’aujourd’hui, des vols cargo entre Tel Aviv et Istanbul. Un premier avion de la compagnie israélienne s’est envolé dimanche matin pour livrer des équipements de protection pour les équipes médicales qui luttent contre le coronavirus en Turquie. El Al, qui a reçu l’autorisation des autorités turques, va ensuite opérer deux vols hebdomadaires qui transporteront des produits importés de Turquie vers Israël.  Pendant de nombreuses années, El Al a proposé des vols commerciaux entre Tel Aviv et Istanbul, mais a fermé cette ligne en 2010, après l’épisode de la flottille du Mavi Maramara au cours duquel neuf militants pro-palestiniens qui avaient attaqué des soldats israéliens pour briser le blocus de la bande de Gaza avaient été tués.

Cette affaire avait consommé la rupture des relations entre Israël et la Turquie. Depuis, c’est la compagnie Turkish Airlines qui a assuré la liaison entre la Turquie et Israël avec près de 10 vols par jour avant la crise du coronavirus. Si la ligne a été suspendue avec l’épidémie, la compagnie turque espère reprendre ses vols vers Tel Aviv à partir du mois prochain. Source : i24 News (Copyrights)

LE PLUS. Selon air-journal.fr

« Étant donné l’incertitude concernant les aides, nécessaires pour permettre à l’entreprise de résister à l’impact de la crise à ce stade, la compagnie émet des doutes importants sur sa capacité à poursuivre son activité », a fait savoir El Al dans un communiqué jeudi. Les négociations sont toujours en court avec le gouvernement israélien, mais elle a déjà placé 90% de son effectif en congé sans solde : sans assistance financière, elle ne pourra pas empêcher « des milliers de licenciements » et « la perte de l’indépendance de l’aviation d’Israël ». un prêt garanti par l’Etat a été annoncé – sous condition de réforme structurelle.

La compagnie aérienne a suspendu tous ses vols internationaux depuis la mi-avril, et tous les ressortissants rentrant dans le pays doivent subir une quatorzaine. Rappelons qu’elle avait effectué en novembre dernier son dernier vol en Boeing 747, un an après le départ de son dernier 767 ; sa flotte LC ne compte plus que des 787-8 (trois des quatre attendus) et douze 787-9 Dreamliner.

Partager :