Partager :

Vingt-six Israéliens, bloqués au Maroc depuis des semaines à cause de la pandémie du Covid-19, ont pu embarquer pour Tel-Aviv après une première escale à Paris, a rapporté jeudi le site d’information Israel Hayom.

Ces ressortissants, composés d’hommes d’affaires, de touristes et de citoyens arabes israéliens, sont restés plus d’un mois au Maroc, suite à la fermeture de ses frontières afin d’enrayer la propagation du coronavirus.

Le député Nir Barkat, a de son côté collaboré avec le milliardaire américain Sheldon Adelson, afin de mettre à leur disposition un avion privé. Dans le même temps, le Conseil à la Sécurité nationale a travaillé sur l’obtention des autorisations de vol nécessaires, Jérusalem n’ayant pas de relations diplomatiques avec Rabat.

« C’est un processus complexe parce que le Maroc n’a pas de relations diplomatiques avec Israël », a déclaré M. Barkat à Israel Hayom. « Les autorités marocaines ont refusé pendant longtemps de nous accorder les autorisations nécessaires. »

« Quand le virus est apparu, le gouvernement marocain a immédiatement tout verrouillé », a expliqué un des passagers au site d’information. « Il y a eu un état de siège, ceux qui sont partis sans autorisation ont été arrêtés sur-le-champ. »

« Nous avons vu les vols être annulés au fur et à mesure. Cela fait trois mois que je n’ai pas vu ma famille et mes trois enfants. C’était très difficile. »

Source : i24News

Partager :