Partager :

Un article de Anne Baer.  Israël vient d’exposer de manière un peu plus claire sa stratégie de sortie de l’isolement.

Au tableau de bord, trois indicateurs principaux servent à déterminer si Israël doit freiner, geler momentanément ou revenir à des mesures plus restrictives. Les voici :
1. Cas sévères < 250
2. Nouveaux cas par jour < 100
3. Doublement du nombre total de cas > 10 jours

Les Israéliens doivent continuer à respecter les trois règles de bases – masque, distance, hygiène :
1. Port de masque en public
2. Distance sociale 2 mètres
3. Lavage des mains fréquent, gants au besoin

Tant que ces indicateurs restent au vert, les Israéliens sont autorisés à :
– S’éloigner de leur domicile sans limite de distance.
– Réunir les familles nucléaires, grands-parents inclus.
– Organiser des réunions de 20 personnes maximum. A partir du 17 mai 50 personnes. Du 30 mai 100 personnes. Du 14 juin pas de limite de participants.
– Faire leurs courses dans marchés ouverts et couverts, et centres commerciaux qui ré-ouvrent dès jeudi 7.
– Envoyer les enfants à l’école est laissé à la décision des parents avec réouverture progressive des niveaux, et dans des classes divisés par rotation de petits groupes fixes.
– Se promener dans les parcs, retourner dans les salles de sport.
– Musées, cinémas etc. réouverture progressive d’ici mi-juin.
– Mise en place de mesures pour reprise progressive des vols, en priorité vers et en provenance de pays « clean ». On parle de Grèce, Chypre.

Partager :