Partager :

Le ministre israélien de la Défense, Naftali Bennett, a déclaré lundi soir qu' »une percée significative » dans la recherche d’un anticorps contre le nouveau coronavirus lui avait été présentée lors de sa visite à l’Institut israélien de recherche biologique (IIBR) situé à Ness Ziona (centre).

« C’est un anticorps qui attaque le virus de manière unique et peut le neutraliser dans le corps des malades », a indiqué M. Bennett dans un communiqué.

Selon les chercheurs de l’IIBR, l’étape du développement de l’anticorps, qui n’a pas encore été baptisé, est achevée.

Le laboratoire va à présent poursuivre son travail afin d’obtenir les brevets requis, puis contactera des sociétés internationales dans le but de produire l’anticorps en quantités commerciales.

M. Bennett a salué cette avancée scientifique dans la lutte contre le nouveau coronavirus.

« Je suis fier des chercheurs de l’Institut de recherche biologique qui ont réalisé un pas de géant », a-t-il déclaré.

« La créativité et l’esprit juif ont permis cette réalisation étonnante. Les départements de la Défense sont tous entièrement investis dans la lutte contre le Coronavirus », s’est-il félicité.

https://www.i24news.tv

Partager :