Partager :

La nuit dernière, des policiers déguisés ont arrêté un adolescent déchirant le drapeau israélien près de la place Shabbat dans le quartier ultra-religieux de Geoula à Jérusalem. Une foule de religieux a attaqué la police et une bagarre a éclaté entre eux. ITV Channel 12 rapporte qu’à environ 20 heures, peu avant la sirène du Memorial Day, la voiture de police a envoyé deux policiers déguisés en haredis et deux hommes en civil dans le quartier de Kikar a-Shabat. Ils ont vu un enfant de 10 ans déchirer le drapeau bleu et blanc d’Israël d’une voiture qui passait. De nombreux Israéliens décorent leurs voitures à la veille du jour de l’indépendance avec de tels drapeaux. (https://infos-israel.news)

Kikar HaShabbat (Hebrew: כיכר השבת‎, lit., « Sabbath Square »), known in the Haredi community as Kikar HaShabbos, is a major intersection joining five streets in Jerusalem, Israel, between Mea Shearim and Geula: Yehezkel Street from the north, Malkhei Yisrael Street from the west, Mea Shearim Street from the east, Straus Street from the southeast, and Yisha’ayahu Street from the southwest.[1]

From the early years of the State of Israel, this intersection became a site of friction between religious and secular Jews over issues of Sabbath observance. Rallies and demonstrations held at this spot have sometimes turned violent. Due to its central location, the intersection is also a gathering place for community and holiday events, such as the second hakafah (ritual circling) held on the night after Simhat Torah.

Partager :