Partager :

1. VENTURE CAPITAL. Les entreprises israéliennes ont levé un montant record de 2,5 milliards d’euros au premier trimestre 2020. La crise du coronavirus devrait ralentir cette tendance. « Les chiffres présentés au premier trimestre 2020 poursuivent les mêmes tendances qu’en 2019 », a-t-il expliqué. Selon IVC l’industrie technologique israélienne sortira renforcée de la crise. A long terme, la crise créera des opportunités à l’international pour les start-ups. Deux semaines après le début du mois de mars, le marché s’est arrêté d’un seul coup. Il est clair désormais que le secteur des hautes technologies ne sera pas épargné par le coronavirus.

2. CHINE. Le groupe Alibaba surveille de près les start-ups israéliennes : en 2018, le géant du e-commerce avait acquis Infinity AR, une entreprise spécialisée dans le domaine de la réalité augmentée. La start-up israélienne Hotelmize, spécialisée dans l’optimisation des prix des chambres d’hôtels, a bouclé un nouveau tour de financement auprès d’Alibaba, le géant chinois du e-commerce.

3. AUTOMOBILE. CONDUITE INTELLIGENTE. Le constructeur automobile allemand Porsche s’est associée à la startup israélienne TriEye pour améliorer davantage sa technologie de détection infrarouge à ondes courtes (DIOC) dans l’espoir de faire progresser les performances des systèmes avancés d’assistance à la conduite (SAAC) de ses véhicules autonomes.

« Notre collaboration avec Porsche a été exceptionnelle dès le premier jour, et nous sommes impatients de développer ce partenariat », a déclaré le PDG et cofondateur de TriEye, Avi Bakal. « Le fait que Porsche, un constructeur automobile de premier plan, ait décidé d’investir dans TriEye et d’évaluer notre technologie afin d’améliorer leurs systèmes d’assistance à la conduite est un gage de confiance significatif dans notre technologie », a-t-il ajouté.

4. BIOTECH. NeuroDerm développe des traitements pour les patients atteints de la maladie de Parkinson, ainsi que d’autres troubles liés au système nerveux central. La vente de la société israélienne NeuroDerm au géant de la pharmacie japonais Mitsubishi Tanabe pour 1,1 milliard de dollars , une vente qui est considérée comme le plus grand achat d’une société pharmaceutique israélienne, a mis l’accent sur le secteur de la bio-technologie d’Israël, où un certain nombre d’autres entreprises se préparent à commercialiser leur produit.

« C’est important », a déclaré Anya Eldan, la vice-présidente de la division Startup de l’autorité de l’Innovation d’Israël, au sujet de l’accord NeuroDerm. « Nous ne voyons pas ce type d’évaluation souvent pour une entreprise de bio-technologie. Cela est plus typique pour une entreprise Internet. C’est un appui précieux pour l’industrie de la bio-technologie israélienne ».

5. ROBOTIQUE. Un système robotique innovant pour stériliser rapidement les avions de passagers à l’aide d’une puissante technologie de lumière ultraviolette est actuellement testée par la principale société de défense et d’aérospatiale d’Israël, Israel Aerospace Industries (IAI). La technologie UV-C est basée sur un rayonnement électromagnétique émis avec une longueur d’onde de 254 nanomètres, une fréquence qui tue tous les germes et virus et est plus efficace que le nettoyage chimique traditionnel des surfaces de la cabine.

Partager :