Partager :

Le clown hospitalier en Israël est un « vecteur de méthode thérapeutique pour aider les individus et la communauté, via le rire, l’imagination, les jeux de rôl ». Ils portent un nez rouge, des cheveux fluo et des blouses blanches. En Israël, es clowns hospitaliers sont surtout connus dans les services pédiatriques, où ils divertissent les enfants israéliens malades. Cette profession reste active en Israël en temps de coronavirus.

Selon Times of Israel : « Israël est leader mondial en termes d’intervention des clowns dans les hôpitaux, et Nimrod Eisenberg, qui travaille à l’hôpital Sourasky, est l’un des cent clowns appartenant à l’organisation à but non lucratif Dream Doctors. Cette association est présente dans 30 établissements hospitaliers en Israël, s’efforçant de redonner le moral aux patients et aux personnels et accompagnant plus de 40 types d’interventions médicales. Le directeur général de Dream Doctors, Tsour Shriqui, explique que certains hôpitaux – une minorité – ont demandé aux clowns de cesser de venir au début de la crise. « Certains hôpitaux ont suggéré qu’on arrête de venir, mais on continue à travailler dans 82 % d’entre eux », indique-t-il ».

A SAVOIR.

ANNONCE. La Municipalité de Netanya et Ezer Mizion ont besoin de vous – bénévoles à la retraite, de plus de 60 ans, désireux de promouvoir un mode de vie saine au sein de la communauté. Venez apprendre à devenir un clown communautaire et social et à diriger des activités chez les séniors de votre communauté. Il faut s’engager à participer aux 4 séances de formation (4 x 90 minutes). Pouvoir donner plusieurs heures par mois aux activités. Avoir des connaissances en éducation/bien-être social/arts du spectacle/théâtre/danse et une bonne dose d’humour

 

 

 

Partager :