Partager :

La Discount Bank israélienne a déclaré qu’elle avait décidé de suspendre le paiement des dividendes afin de pouvoir fournir davantage de crédits aux ménages et aux entreprises pendant la crise du coronavirus.

La quatrième plus grande banque du pays a également déclaré qu’elle réduirait son ratio de capital de première catégorie de 9,9 % à 8,9 % pour la même raison.

Il y a deux semaines, le régulateur bancaire israélien a réduit les exigences de fonds propres des banques commerciales d’un point de pourcentage afin de les aider à fournir davantage de crédits aux ménages et au secteur des entreprises.

Le département de supervision bancaire de la Banque d’Israël a également demandé aux banques de réexaminer leur politique de distribution de dividendes et de rachat d’actions afin de libérer des sources supplémentaires pour les banques de manière à ce qu’elles puissent fournir des crédits.

Les nouvelles exigences en matière de capital sont en vigueur pendant six mois et peuvent être prolongées de six mois supplémentaires, après quoi les banques devront progressivement reconstituer leur capital sur deux ans.

Source : Reuters & Israël Valley

Partager :