Partager :

« L’industrie technologique israélienne sortira renforcée de la crise ». Les entreprises israéliennes ont levé un montant record de 2,74 milliards de dollars (2,5 milliards d’euros) au premier trimestre 2020, a rapporté dimanche le magazine économique Globes, citant un rapport trimestriel réalisé par le IVC Research Center (IVC) et le cabinet d’avocats Zag-S&W.

Le PDG d’IVC, Guy Holtzman, note cependant que la crise du coronavirus devrait ralentir cette tendance.

« Les chiffres présentés au premier trimestre 2020 poursuivent les mêmes tendances qu’en 2019 », a-t-il expliqué.

« Cependant, les entreprises de pointe seront testées cette année », a-t-il mis en garde en faisant référence à la pandémie.

« Même si de nombreuses entreprises en souffriront, IVC estime que dans l’ensemble, l’industrie technologique israélienne sortira renforcée de la crise », a estimé M. Holtzman. « A long terme, la crise créera des opportunités à l’international pour les start-ups. »

« Ce record ne signifie par grand chose », précise néanmoins le fondateur du cabinet d’avocats Zag-S&W, Shmulik Zysman.

« Deux semaines après le début du mois de mars, le marché s’est arrêté d’un seul coup », a-t-il constaté.

« Il est clair désormais que le secteur des hautes technologies ne sera pas épargné par le coronavirus », a poursuivi M. Zysman.

A titre de comparaison, les start-ups israéliennes avaient levé 1,55 milliard de dollars (1,4 milliard d’euros) au premier trimestre 2019.

https://www.i24news.tv

Partager :