Partager :
Une nouvelle étude chinoise a conclu que les chats sont très sensibles au coronavirus et peut se propager entre eux. Menée par une équipe de l’Institut chinois de recherche vétérinaire de Harbin, l’étude – qui a été publiée sur le site Web bioRxv et n’a pas encore été évaluée par des pairs – a été initialement entreprise pour déterminer le vecteur précis à partir duquel le virus s’est propagé à l’homme.

Les chercheurs ont étudié la sensibilité de différents animaux communément en contact étroit avec les humains en les exposant au virus. L’étude a conclu que les chats, ainsi que les furets, étaient sensibles et pouvaient attraper et transmettre le COVID-19.

L’idée que les chats soient sensibles n’est pas sans précédent, des observations similaires ayant été faites lors de l’épidémie de SRAS en 2003, qui était une maladie similaire au nouveau coronavirus.

En France, l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) a réuni un groupe d’experts qui estime très peu probable la transmission du virus entre hommes et animaux.

 

Article original sur RakBeIsrael : https://rakbeisrael.buzz/une-nouvelle-etude-revele-que-les-chats-peuvent-attraper-le-coronavirus-mais-pas-les-chiens/

Partager :