Partager :

L’homme d’affaires français Maurice Bidermann, surnommé « le roi du textile » est décédé des suites du coronavirus à l’âge de 87 ans. Frère de la chanteuse Régine, il avait créé et dirigé le groupe de textile Bidermann, qui avait employé des milliers de personnes dans le monde. Grand philanthrope, il était notamment l’un des principaux donateurs de l’Université Ben-Gourion à Beersheva et du lycée français de Mikve Israël.

LE PLUS. Maurice Zylberberg, dit Maurice Bidermann, né le à Anderlecht en Belgique et mort le à Paris, est un industriel français dans le secteur du textilehabillement.

Marqué par sa propre histoire, Maurice Bidermann a largement contribué au développement de l’esprit de coopération entre israéliens et palestiniens. Outre son soutien aux ONG telles qu’Action contre la Faim ou encore au Musée de l’Histoire des Juifs de Pologne, pays d’origine de ses parents, Maurice Bidermann œuvre surtout pour le développement d’une éducation d’ouverture en Israël.

Il a notamment créé, en 1974, l’association des Amis français de l’université AFBGU (Université Ben-Gurion de Negev), le développement d’un programme entre étudiants juifs et musulmans à l’université de Haïfa, la mise en place et le développement de formations de médiateurs ainsi qu’une école de formation d’éducateurs à l’université Ben Gourion, la création du lycée franco-israélien Raymond Leven à Tel Aviv ou encore l’octroi de micro-crédits pour des projets associant Israéliens et Palestiniens.

Il contribue au financement de l’association Afikim, dont il est le trésorier ; elle offre un réseau de centres de soutien scolaire en Israël pour les familles des milieux les plus défavorisés. Au sein de ces centres sont dispensés des soins médicaux, un suivi psychologique et sont distribués des repas.

Partager :