Partager :

Le médicament antiviral Kaletra, produit par AbbVie Inc, pourrait être un traitement possible pour COVID-19, a déclaré le ministère israélien de la Santé.

Israël a approuvé jeudi l’autorisation d’une version générique d’un médicament contre le VIH pour traiter les patients infectés par le coronavirus, malgré ses doutes quant à son efficacité dans les essais.

Le médicament antiviral Kaletra, produit par AbbVie Inc, pourrait être un traitement possible pour COVID-19, a déclaré le ministère israélien de la Santé après avoir délivré un permis préliminaire.

Alors que le brevet d’AbbVie pour Kaletra en Israël se termine en 2024, le brevet dans certains autres pays, comme l’Inde, a expiré.

C’était la première fois que le procureur général du pays autorise  l’utilisation d’une version générique d’un médicament protégé par un brevet en Israël, où plus de 800 cas de coronavirus ont été confirmés.

« La société avec le brevet et l’importateur officiel en Israël ne sont pas en mesure de fournir l’inventaire nécessaire pour ce médicament, qui est très demandé dans le monde ces jours-ci », a déclaré le ministère de la Justice dans un communiqué.

« Par conséquent … l’État pourra importer des substituts génériques des pays où le brevet a expiré. »

Il a déclaré que Kaletra générique ne sera utilisé que pour traiter le coronavirus et non le VIH, pour protéger le titulaire du brevet.

http://www1.alliancefr.com

Partager :