Partager :

Yaakov Litzman, né le 2 septembre 1948 en Allemagne, est le bras droit du rebbe de Gour, et le leader du parti religieux Agoudat Israel depuis 1999. De 2015 à 2017, et depuis 2019, il est ministre de la Santé d’Israël au sein du quatrième gouvernement de Benyamin Netanyahou.Onle voit souvent à la télévision complètement paumé. C’est luiqui est actuellement au centre des critiques.

Selon i24News : « Dans le drame qui se déroule actuellement, un système de santé solide et stable devient crucial. L’état du système israélien n’a jamais fait partie des priorités du gouvernement. À plusieurs reprises, ces dernières années, nous avons exprimé notre indignation face aux coupes budgétaires », écrit un collectif d’une dizaine de médecins dans une lettre co-signée.

La lettre indique par ailleurs que ce collectif demande la démission du ministre de la Santé, Yaakov Litzman, et son remplacement par un praticien, un homme ou une femme qui a une expérience de médecin, non pas par un politique ou un technocrate. Avec cette lettre, les médecins dénoncent également l’appellation « start-up nation » qui cache selon eux la réalité.  En effet, Israël est leader en matière de technologies, aucun pays au monde n’accorde autant d’argent à la recherche et au développement. Or, si tout cela donne de très bons résultats en matière de santé numérique et d’intelligence artificielle, le système de santé souffre de défaillances très profondes, selon ces médecins.  Il n’y a que deux lits d’hôpital pour 1000 habitants, c’est un des chiffres les plus faibles de l’OCDE. A cela s’ajoute, un taux d’occupation des hôpitaux très élevé, soit 94%. Il ne reste donc que 6% de lits pour les cas d’urgence, comme le coronavirus.  En raison du manque de kits de dépistage du virus en Israël, le personnel hospitalier n’est donc plus testé aujourd’hui ».

Partager :