Partager :

Laisser son téléphone allumé durant shabbat : telle est la nouvelle directive du grand rabbin séfarade d’Israël Itshak Yossef face à la crise du coronavirus, de manière à recevoir les notifications du ministère de la Santé en cas d’infection et de se mettre en quarantaine.  « Cette mesure est également valable pour les gens qui n’ont pas passé de test, afin qu’ils puissent savoir s’ils ont été en contact avec quelqu’un de malade et se placer en isolement si besoin », a précisé le chef religieux dans une lettre envoyée au ministère de la Santé. Le Grand rabbin a également informé que des véhicules avec haut-parleurs sillonneraient les quartiers orthodoxes pendant le jour saint, afin d’informer les résidents qui doivent être placés à l’isolement. La municipalité de Bat Yam a annoncé la fermeture de ses quelque 140 synagogues. Elle est la première ville israélienne à prendre une telle initiative.

« Il s’agit d’une décision très difficile, mais il est clair que si nous laissons les synagogues ouvertes, de nombreuses personnes âgées seront infectées et mourront », a expliqué la mairie dans un communiqué.   La ville de Bnei Brak a de son côté ordonné que les prières en présence du minyan (quorum de dix hommes) se déroulent dans des endroits spacieux, permettant aux fidèles de garder leurs distances. Plusieurs décisionnaires du mouvement Chabad ont fait savoir que tout celui qui ne respectait pas les règles de protection édictées par le ministère de la Santé était sujet au « din rodef », c’est-à-dire qu’il devait faire l’objet d’une dénonciation.

Source : i24News (Copyrights)

Partager :