Partager :

En Israël, personne ne s’intéresse vraiment plus au conflit politique.  Chacun essai de se débattre avec les conséquences de la pandémie. Il est clair que l’omni présence de Netanyahou dans les médias porte ses fruits : les israéliens l’écoutent. Son autoritarisme naturel ne semble pas gêner les israéliens, habitués depuis des années à un Premier Ministre qui a cumulé un nombre incroyable de ministères tout en étant premier Ministre.

Gantz a démenti les informations selon lesquelles il serait disposé à dissoudre son parti et à rejoindre un gouvernement d’unité, en se positionnant deuxième dans un accord de rotation pour le poste de Premier ministre. « Les négociations avec l’équipe du Likoud ont été interrompues ce soir », a par ailleurs indiqué Bleu Blanc dans un communiqué. « Aucune réunion n’a eu lieu aujourd’hui et contrairement à ce que disent les médias, il n’y a pas d’accord, » a-t-il affirmé.

A SAVOIR.

Le Premier ministre israélien a annoncé jeudi un durcissement des mesures en vigueur dans le pays face à l’épidémie de coronavirus, en chargeant la police de faire appliquer le confinement à domicile de la population. «Dans le cadre de ces ordres, vous, citoyens israéliens, devez rester chez vous. Il ne s’agit plus d’une demande, il ne s’agit pas d’une recommandation, il s’agit d’une directive obligatoire qui sera appliquée par les autorités en charge du maintien de l’ordre», a-t-il déclaré à la télévision.

Les Israéliens resteront autorisés à sortir pour aller acheter nourriture et médicaments, et certains salariés seront exemptés des mesures de confinement. Le ministère de la Santé israélien a fait état de 573 cas confirmés d’infection au coronavirus. Quarante-sept cas ont été recensés parmi les habitants palestiniens de Cisjordanie.

Partager :