L’Unité d’Alpinisme de Tsahal. L’unité est sélective et très difficile à intégrer.

Par |2020-02-23T10:15:36+01:00février 23rd, 2020|Catégories : DEFENSE|
Partager :

L’Unité d’Alpinisme (hébreu : יחידת האלפיניסטים, ‘Yehidat HaAlpinistim’) est une unité spéciale d’infanterie de Tsahal subordonnée au Commandement de la Région Nord qui se spécialise dans le combat en montagne et en terrain neigeux et difficile. Elle est composée de soldats réservistes qui servent dans des unités d’élite pendant leur service militaire régulier. Ces soldats, appelés alpinistes, participent à des journées d’entraînement intenses dans la région de Judée-Samarie et de la frontière nord d’Israël, en particulier sur le Mont Hermon.

Les alpinistes développent une aptitude à tirer tout en skiant à une vitesse élevée, et apprennent à conduire l’autoneige et la motoneige (ou scooter des neiges). Tous les soldats qui servent dans l’Unité d’Alpinisme sont volontaires. L’unité est hautement sélective et très difficile à intégrer.

LE PLUS. Le mont Hermon (appelé en hébreu : הר חרמון, Har Hermon ; et en arabe : جبل الشيخ, Jabal ash-Shaykh, soit « montagne du cheikh » ou « mont enneigé » ou Haramoun) est une montagne de l’Anti-Liban, culminant à 2 814 mètres d’altitude.

Le sommet se situe à la frontière entre la Syrie et le Liban. L’extrémité méridionale de la montagne se trouve en Israël depuis sa conquête à l’issue de la guerre des Six Jours en 1967. Selon la version israélienne des évènements, cet objectif ne fut fixé qu’à la fin du conflit afin de mettre un terme aux salves de roquettes lancées régulièrement depuis la Syrie.

Partager :
Go to Top