Partager :

Depuis 2018, 4 médecins se sont suicidés dans l’hôpital de Beersheva. Le week-end dernier un médecin s’est suicidé. En cause : épuisement au travail et pressions intenables. Le centre médical universitaire Soroka, qui fait partie du groupe de services de santé Clalit, est le seul hôpital du Néguev.

Selon Times of Israel : « Après le suicide de ce week-end, le président de l’Association médicale israélienne, le professeur Zion Hagai, a envoyé une lettre aux médecins de Soroka, leur adressant des encouragements et reconnaissant que malgré les efforts déployés pour résoudre la « pénurie de médecins », les résultats n’étaient « pas suffisants ».

« Je tiens à vous assurer que nous ferons tout pour soulager et atténuer votre souffrance, et que nous nous efforcerons de relever les normes et d’ajouter des médecins au centre médical le plus fréquenté du pays », a-t-il écrit ».

LE +

Soroka University Medical Center (Hebrew: המרכז הרפואי סורוקה, HaMerkaz HaRefu’i Soroka), part of the Clalit Health Services Group, is the only hospital in the Negev. Located in the city of Beersheba, Israel, it serves as the central hospital of the region and provides medical services to approximately one million residents of the South, from Kiryat Gat and Ashkelon to Eilat. Soroka is the third largest hospital in Israel, with 1,151 hospital beds, and it is spread over an area of 291 dunams (0.291 km2; 0.112 sq mi) in the center of Beer-Sheva.

Soroka provides medical care to members of all populations in the region, including Negev Bedouins and Palestinians from the West Bank and Gaza Strip. It is a teaching hospital affiliated with the faculty of Health Sciences at Ben-Gurion University of the Negev whose campus is adjacent to the hospital.

 

Partager :