Partager :

La Chine a faim de technologie israélienne et les entreprises israéliennes sont ravis de la fournir. Les rapports de presse indiquent que plus de 1 000 entreprises israéliennes se sont installées en Chine et que de grandes délégations d’hommes d’affaires chinois visitent Israël chaque année.
La Chine a récemment acheté un nombre de parts majoritaires de Tnuva, la société alimentaire israélienne emblématique, et des produits Ahava Dead Sea.
« Nous recherchons des opportunités d’investissement en Israël et nous les aiderons dans le développement et le marketing », a déclaré Liu Hao Peng, de New Alliance, un fonds d’investissement basé à Shanghai. « Nous visons à les aider à s’installer en Chine et à fabriquer leur produit en Chine ».
La Chine est le troisième partenaire commercial d’Israël après les États-Unis et l’Union européenne. Les exportations d’Israël vers la Chine ont dépassé les 3,2 milliards de dollars l’an dernier, contre seulement 300 millions de dollars il y a quelques années.
Au cours des dernières années, la Chine a investi plus de 15 milliards de dollars dans des entreprises technologiques israéliennes.
Israël et la Chine ont établi des relations diplomatiques en 1992 et ont récemment marqué 25 ans de liens étroits.
Alors que la critique des actions d’Israël en Judée-Samarie a augmenté en Europe et que les appels au boycott des produits israéliens ont augmenté, la Chine offre un marché alternatif où la question palestinienne n’est pas considérée comme cruciale.
Source : Ynet et Alliancefr

Partager :