Partager :

Tel-Aviv (Dan Rosh). Ce n’est pas du tout par hasard que l’attentat de Barcelone d’hier soir ai eu une très forte résonance en Israël bien que le ministère des Affaires étrangères a déclaré qu’aucun « Israélien n’a été identifié parmi les personnes tuées ou blessées lors de l’attentat terroriste ».  L’organisation Etat islamique a revendiqué cette attaque, dont la police pense qu’elle pourrait s’inscrire dans un projet plus vaste d’attentats coordonnés.
JERUSALEM-BARCELONE. De nombreux fils invisibles existent entre Barcelone et l’Etat hébreu. L’histoire juive de Barcelone est riche et vieille de plus de 1700 ans. Concernant l’arrivée des juifs en Espagne, plusieurs versions existent : une légende parle de deux des fils de la Reine de Saba (la femme du roi Salomon) qui auraient été les premiers juifs à s’installer en Espagne.
Mais il est généralement admis que la présence juive date du 3ème siècle avant J.C. En 70 (après J.C.) le deuxième temple de Jérusalem est détruit, ce qui marque le début d’une Diaspora massive. Peu le savent mais sous l’Empire Romain, environ une personne sur dix était juive. Après s’être tout d’abord installés auprès des communautés juives existantes en Turquie ou en Egypte, certains décidèrent de continuer le voyage jusqu’en Espagne, pensant atteindre alors le bout du monde.
Au fil des siècles la population juive de Barcelone grandit ainsi que son influence sur la vie politique et religieuse. Les juifs vivent en paix jusqu’en 1391, date du Pogrom qui mit fin à leur présence à Barcelone, jusqu’au 20ème siècle. (barcelonadreaming.com)
El Call a été le quartier de Barcelone dans lequel principalement les Juifs ont vécu entre les XIIe et XIVe siècles. La fin de la communauté juive de Barcelone commence avec le mouvement anti-juif qui s’est propagé dans toute l’Espagne à la fin du XIVe siècle, culminant en 1492 quand les Rois Catholiques signent le décret qui signifie, dans la pratique, leur expulsion. El Call est dans le quartier gothique de Barcelone et est une zone de rues étroites et ruelles, pleines d’histoire.
LE PLUS. Le programme touristique des israéliens à Barcelone : « Nous démarrerons le tour dans le centre de l’ancien quartier juif, qui est également le quartier actuel de Barcelone le plus ancien. Vous découvrirez la maison de Rabbi Shlomo Ben Aderet ainsi que l’ancienne Synagogue de Barcelone, la plus vieille d’Europe. Nous passerons ensuite sur le lieu des anciennes portes et du mur qui encerclait le quartier puis un peu plus loin vers la Synagogue POCA, qui fut plus tard transformée en chapelle.
Nous nous rendrons sur la Plaza del Rey, où Christophe Colomb annonça la découverte de nouvelles terres.
Vous découvrirez des pierres comportant des inscriptions hébraïques dans des lieux insolites et nous finirons par le mikveh médiéval, découvert récemment ».

Partager :