Partager :

L’an dernier des participants français et israéliens ont participé à un séminaire sur les organisations hospitalières et la gestion de crise dans le contexte spécifique de la survenue d’attentats.
Ce séminaire avait réunit, pour un échange d’expérience, des praticiens hospitaliers et des cadres de santé français et israéliens de haut niveau (président de la Société française de médecine d’urgence, président du SAMU-Urgences de France, directeur du Centre national de Magen David Adom, directeurs des principaux hôpitaux israéliens…).
Ensemble, ils ont décidé de continuer d’évoquer notamment les principes d’organisation des systèmes de santé israélien et français en cas de crise, l’organisation des soins de premier recours, la préparation des établissements de santé aux situations de crises et la prise en charge médico-psychologique et des syndromes post traumatiques, afin de partager et d’identifier les meilleures pratiques de chaque pays.
Les participants au séminaire avaient visité de nombreuses structures en Israël (centre logistique Shmoel Harofé, hôpitaux Ichilov, Ziv et Rambam, Centre national intégré du Magen David Adom…) et avaient observé un exercice d’entrainement en cas d’usage d’armes chimiques.
Ce séminaire, qui faisait suite à la visite en Israël de la ministre française de la Santé Marisol Touraine durant laquelle elle avait annoncé sa volonté de renforcer la coopération entre la France et Israël sur la gestion des situations de crise, avait été ouvert par le Professeur Arnon Afek, directeur général adjoint du ministère de la santé et Martin Hirsch, à l’époque directeur général de l’AP-HP.(Source Ambassade et IsraelValley).

 

Partager :