Partager :
Un haut responsable du groupe terroriste Etat islamique (EI) a utilisé des ventes fictives sur le site de marché en ligne eBay pour envoyer de l’argent à une cellule militante basée aux Etats-Unis, a indiqué vendredi le FBI, Bureau des renseignements intérieurs américains.
Selon i24News : « Un affidavit récemment déposé à la Cour fédérale de Baltimore déclare que le citoyen américain Mohamed Elshinawy a prêté allégeance à l’organisation terroriste et a reçu environ 8.700 dollars grâce à l’utilisation de ventes fictives d’imprimantes informatiques, selon le Wall Street Journal.
Les enquêteurs croient que ce système de financement de cellules ayant prêté allégeance à l’EI a été utilisé partout dans le monde, y compris au Royaume-Uni et en Syrie, au cœur d’un réseau contrôlé par le pirate du groupe terroriste Siful Sujan, tué dans une attaque aérienne près de Raqqa en décembre 2015.
Elshinawy a été arrêté il y a plus d’un an et se trouve désormais en détention provisoire dans l’attente d’un procès, d’après les informations du Wall Street Journal. Le suspect a plaidé non coupable aux accusations de soutien à l’EI.
Selon le journal new-yorkais, Elshinawy a déclaré aux enquêteurs qu’il lui a été demandé d’utiliser ces fonds pour des « fins opérationnelles » aux Etats-Unis, pouvant inclure des attaques terroristes. Il nie cependant avoir prévu d’utiliser l’argent pour mener des attentats sur le sol américain.
Un porte-parole d’eBay a déclaré que la société affichait une « tolérance zéro » pour les activités criminelles, a affirmé le Wall Street Journal, et qu’ils se soumettraient à l’application de la loi.
De même, PayPal a déclaré au journal que son portail internet « investit des ressources importantes » pour signaler des activités pouvant être suspectes ».
Partager :