Partager :

La deuxième édition de l’évènement VIVA TECHNOLOGY, organisée par Publicis et les Echos, a rassemblé du 15 juin au 17 juin 2017 les plus grands groupes internationaux et startups du monde entier autour de l’ensemble des thématiques de l’innovation. Cette année encore, le pavillon d’Israël, un des seuls pavillons nationaux du salon et les startups israéliennes étaient des acteurs majeurs de ce salon.
Avec plus de 60 000 visiteurs durant trois jours, le forum a réuni plus de 6 000 startups, des dirigeants, des investisseurs et des leaders d’opinions du digital venues du monde entier. La présence du Président M. Emmanuel Macron au salon témoigne de l’importance qu’il accorde à l’innovation. Dans son discours, le Président a révélé ses projets de mener la France à devenir « la nation des start-up », notamment en facilitant les réinvestissements dans les startups et dans l’innovation. Un fonds pour l’innovation sera mis en place et doté de 10 milliards d’euros pour investir aux étapes clés de la croissance.
Shimon Peres a été mis à l’honneur par Maurice Lévy et par son fils Chemi Peres sur la plateforme principale du salon. Cet hommage a été suivi par un échange enrichissant lors de la table ronde « Grooming Unicorns : The Israeli Experience », dirigé par Yossi Vardi.
Les intervenants, fondateurs de Gett, Shahar Waiser et de Taboola, Adam Singolda, ont discuté de leurs expériences respectives, qui les ont propulsés à la tête des licornes leaders d’Israël. Taboola a été fondé en 2007 par Adam Singolda en Israël.
Taboola est une entreprise de publicité en ligne (clickbait) ou une plate-forme qui fournit des widgets pour les créateurs de contenu et de site web pour afficher des publicités sous forme d’articles, de vidéos et des diaporamas, à l’intérieur ou à l’extérieur des sites. Il génère le trafic web en affichant des liens vers les sites Web des clients, en utilisant l’écriture lowbrow qui attire la curiosité des utilisateurs tels que « les moments les plus beaux jamais capturés dans le sport », avec des titres souvent trompeurs. Son concurrent le plus proche est Outbrain. Ses clients sont : BBC, USA Today et le Boston Globe.

Partager :