Partager :

Un article de Youval Barzilaï pour IsraelValley : Impossible de faire mieux! Eliezer Fishman a réussit a s’imposer comme l’ennemi public numéro 1 de l’économie israélienne et de la banque Hapoalim en particulier.
Cette dernière demande de mettre l’ex-homme d’affaires en faillite. Sa dette cumulée s’élève à 1,7 milliard de dollars. Il doit cet argent aux banques et aux autorités fiscales.
Le Times of Israel (Copyrights) : « Cette semaine, après les révélations sur un potentiel arrangement, dans lequel 92 % de sa dette de 1,7 milliard de dollars aux banques et aux autorités fiscales seraient effacés, le pays a manifesté sa colère.
« C’est la chose la plus méprisable et la plus nauséabonde qu’il m’a été donné de voir ces dernières années », a dit le député Eitan Cabel (Union sioniste) lors d’une session houleuse à la Commission des Affaires économiques de la Knesset, le 6 juin, consacré à l’affaire Fishman et à l’effacement de sa dette. « Il faut qu’il y ait une enquête parlementaire. »
« Comment les banques peuvent-elles continuer à financer un mode de vie opulent pour des gens qui ne remboursent pas leurs dettes, et parallèlement, expulser des gens de chez eux pour défaut de paiement sur le crédit immobilier ? », s’est interrogée la députée Ayelet Nahmias Verbin (Union sioniste) durant la même réunion ».

Partager :