Partager :

Selon les rapports de l’autorité gouvernementale, les bénéfices des ventes de gaz naturel à l’étranger sont passés de 165 à 250 millions de dollars, soit une augmentation de 48 % de ce qui est passé par la caisse dans la même tranche de 2021.

Selon les données du ministère israélien de l’Énergie, le revenu record a été atteint grâce à l’augmentation du rythme de production du développement offshore Leviathan, le plus grand de la mer Méditerranée et détenu majoritairement par New Med Energy avec Chevron. Selon les données de New Med Enegergy, Leviathan, qui a commencé à fonctionner en 2019, a une capacité de production de 12 milliards de mètres cubes de gaz naturel par an. Leviathan est considéré comme la pierre angulaire de l’approvisionnement en gaz naturel israélien, égyptien et jordanien.

L’approvisionnement de Leviathan est rejoint par celui de l’exploitation Tamar, également située dans la zone économique exclusive d’Israël. Entre les deux opérations combinées, 10,85 milliards de mètres cubes de gaz ont été produits entre janvier et juin 2022, contre 8,9 milliards de mètres cubes à la même période en 2021. Selon les données du ministère israélien, 6,26 milliards de mètres cubes de la production de janvier à juin 2022 étaient destinés au marché intérieur israélien, tandis que le reste, 4,59 milliards, était destiné à l’exportation.

atalayar.com

Partager :