Partager :

EDITORIAL. (De Daniel Rouach). Merci Madame l’Ambassadrice! Vous avez très largement atteint vos objectifs. Ambassadeur d’Israël en France est certainement l’un des jobs les plus durs pour les personnalités nommées.

Yaël Gelman a tout fait pour harmoniser les relations France-Israël. Des milliers de personnes ont eu l’occasion de la rencontrer. Un Ambassadeur d’Israël en France ne fait pas que de représentation. Le plus important est ce que l’on ne voit pas… mais qui est fondamental entre les deux pays. Relations de défense, coopérations hightech, discussions liées aux Accords d’Abraham, missions bilatérales.

Ce que nous écrivions lors de la nomination de Yaël Gelman. « La très grande majorité des israéliens que nous avons interviewé concernant cette nomination « surprise » ont été très positifs sur Yaël Gelman. Son professionnalisme, son ouverture d’esprit, ses talents de manager (elle a été Maire d’une grande ville israélienne), sa très bonne maitrise de l’Anglais, seront très certainement des atouts pour représenter Israël en France. De nombreux Ambassadeurs de pays étrangers en poste actuellement en France ne parlent pas le Français ».

Yael Gelman a décidé de démissionner de son poste pour de nombreuses raisons. Selon I24News. « Yaël German avait été nommée à ce poste en août 2021 et est connue pour ses positions très à gauche. Selon le journal Maariv, Yaël German a confié qu’elle démissionnerait et rentrerait en Israël lorsque le gouvernement Netanyahou serait en place, ce qui devrait se produire dans les prochains jours.  Elle a notamment affirmé qu’elle n’était pas intéressée par le fait de représenter « un gouvernement d’extrême droite, dans lequel Itamar Ben-Gvir est ministre. »

 

Partager :