Partager :

Bonjour Ilana, Nous allons parler du bilan économique de  l’année 2022. (Coût de la vie, inflation). Un chiffre important : l’inflation a été de 5,3% en 2022. Le taux d’inflation reste inférieur à la moyenne de l’OCDE.

La banque centrale d’Israël a annoncé lundi 2 janvier une augmentation de 0,5% de son taux d’intérêt de base à 3,75%, qui atteint ainsi son plus haut niveau depuis octobre 2008. Il s’agit de la septième hausse consécutive du taux d’intérêt de base dans l’État hébreu depuis avril 2022, quand il se situait à 0,1%.

Cette décision vise à freiner la hausse continue de l’inflation, qui a atteint 5,3% en novembre, le chiffre le plus élevé sur 12 mois en plus de 14 ans.

Selon Amir Yaron, gouverneur de la Banque d’Israël, « une inflation élevée implique une incertitude et une difficulté croissantes à prendre des décisions au niveau des ménages et des entreprises … Elle pèse sur la conduite économique et a un impact négatif sur la croissance et le bien-être, en premier lieu parmi les couches les plus faibles« .

ECONOMIE EN VRAC.

(1). L’économie israélienne est solide avec des indicateurs budgétaires forts, des comptes extérieurs solides.

(2). Israël s’est particulièrement bien relevé de la crise du Corona en affichant une des plus fortes croissances au monde.

(3). Les prix du logement ont grimpé (17,8% – un record depuis plus d’une décennie).

(4). La combinaison de l’augmentation des prix, de l’augmentation du taux d’intérêt, de l’incertitude régnant dans le secteur technologique et de la stagnation des salaires participe à la mise en place d’un environnement économique devenu l’un des plus difficiles de ces dernières années.

POUR L’AVENIR.

(1). L’ Inflation galopante et le resserrement de la politique monétaire vont créer des pressions sur le nouveau gouvernement pour qu’il prenne des mesures contre la cherté de la vie.

(2). Les Israéliens ont commencé à noter l’apparition du phénomène de « shrinkflation », qui consiste à réduire la taille des produits sans baisse proportionnelle des prix. Plutôt que de relever les prix, ce qui aurait pu faire baisser la demande de ces biens, les entreprises israéliennes ont préféré faire baisser la quantité de leurs biens en maintenant le prix identique, compensant ainsi les pertes économiques anticipées.

(3). L’excédent budgétaire de 2022, lié à des recettes fiscales importantes, va permettre de mettre le budget de l’Etat à l’équilibre.

(4). Les accords signés par Israël, et en particulier les Accords d’Avraham, ont un effet positif sur l’économie.

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

2. Startups israéliennes qui ont eu un succès?

Les startups israéliennes ont levé $13,9 milliards en 538 tours de table en 2022. Si le premier semestre a totalisé $10,3 milliards, comme en 2021, seulement 2,3 milliards de dollars et 1,2 milliard de dollars ont été levés respectivement au cours des troisième et quatrième trimestres.

Trois secteurs de la Tech ont dominé les investissements. Tout d’abord: 

1. La FinTech, ensuite

2. Les technologies de sécurité (principalement cybersécurité) et

3. enfin l’infrastructure informatique et de données d’entreprise.

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

STARTUPS DU FUTUR. TRISLAF.

Trislaf opère dans le domaine de la médecine régénérative et de l’ingénierie tissulaire. Elle a été créé en 2019 sur la base d’une technologie développée ces dernières années à l’Université de Tel Aviv, et emploie sept personnes.

L’entreprise développe une plateforme pour la production et l’impression 3D d’implants autologues de tissus et d’organes. Les implants sont constitués d’un échafaudage (matrice) et de cellules provenant du patient lui-même, supprimant ainsi le risque de rejet de l’implant.

Les implants de la société ont montré de bons résultats précliniques dans plusieurs maladies telles que l’infarctus du myocarde, la maladie de Parkinson, etc. La technologie de l’entreprise a été utilisée pour imprimer en 3D le premier cœur humain de l’histoire.

En tant que première indication thérapeutique, la société développe des implants moteurs destinés aux personnes paralysées à la suite de lésions de la moelle épinière, et prévoit un premier essai humain vers la fin de 2023. Un partenaire clé de Trislaf est le géant pharmaceutique Bayer.

STARTUPS ET CLIMAT. Dix startups avaient été choisies pour représenter Israël à la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique COP27 qui a eu lieu à Charm el-Cheikh, en Égypte.

Ils comprennent:

  • H2Pro , qui génère de l’hydrogène et de l’oxygène dans deux processus distincts qui réduisent les coûts et les émissions polluantes.

  • GenCell , dont les générateurs à hydrogène fournissent de l’électricité aux personnes dépourvues d’électricité centralisée.

  • Remilk , qui transforme la levure en protéines laitières chimiquement identiques pour fabriquer du lait, du fromage, du yaourt.

  • Aleph Farms , qui développe du steak cultivé.

  • Groundwork BioAg , qui a développé un procédé peu coûteux pour produire un champignon qui travaille en symbiose avec les racines des plantes pour réduire les besoins en engrais et aider les plantes à faire face aux facteurs de stress tels que la sécheresse.

  • Tomorrow.io , qui fournit des informations météorologiques prédictives et exploitables aux entités mondiales de l’aviation, de l’énergie, des transports, des assurances et des sports ainsi qu’aux gouvernements.

  • Beewise , dont la ruche autonome abrite jusqu’à 2 millions d’abeilles et s’occupe d’elles à l’aide de la vision par ordinateur, de l’IA et de la robotique de précision.

  • UBQ Materials , qui fabrique des thermoplastiques biosourcés à partir d’ordures ménagères sauvées des décharges.

  • HomeBiogas , dont le système de jardin convertit les déchets organiques en gaz de cuisson et en engrais.

  • Wiliot , dont les autocollants informatiques IoT Pixels suivent n’importe quel produit dans une chaîne d’approvisionnement, fournissant des informations au niveau de l’article sur l’emplacement, la température, le taux de remplissage, l’empreinte carbone, etc. Les autocollants s’alimentent en utilisant des ondes d’énergie ambiante recyclées.

3. Projets pour l’année à venir.

ROBOTISATION.

Créée en 2017, la startup Tevel Aerobotics Technologies  a mis au point les seuls robots autonomes volants (FAR) au monde qui cueillent des fruits.

Les robots Tevel ne sont pas aussi rapides que les cueilleurs humains, gérant environ une tonne/j, soit deux fois moins qu’une personne. Il existe d’autres solutions robotiques pour la cueillette des fruits, mais il s’agit de grosses machines terrestres qui ne sont pas aussi agiles, efficaces ou rentables que FAR.

SATELLITES.

L’université de Tel-Aviv (TAU) qui en moins de deux ans vient de lancer son troisième nanosatellite dans l’espace. Baptisé TAU-SAT3, celui-ci a été lancé mercredi à bord du lanceur Falcon 9 de SpaceX, depuis la station spatiale de Cap Canaveral en Floride. Selon les chercheurs, TAU-SAT3, mis au point au Center for Nanosatellites de la faculté d’ingénierie Fleischman de TAU, représente une percée scientifique, ouvrant la voie à la démonstration de la communication optique et quantique depuis l’espace via des nanosatellites.

Partager :