Ministres d’origine marocaine dans le nouveau gouvernement d’Israel

Par |2023-01-05T11:15:11+01:003 Jan 2023|Catégories : POLITIQUE|
Partager :

Benjamin Netanyahu a présenté, la semaine dernière, son nouveau gouvernement. Deux ministres d’origine marocaine y figurent : Aryé Makhlouf Dery, né à Meknès et Ya’akov Margi, né à Rabat.

Alors qu’Israël a, depuis la semaine dernière, un nouveau gouvernement dirigé par Benjamin Netanyahu, deux ministres d’origine marocaine font partie de l’exécutif israélien. Il s’agit du ministre de l’Intérieur et de la Santé, Aryé Makhlouf Dery et du ministre du Travail, du Bien-être et des Services sociaux, Ya’akov Margi.

Aryé Dery, né en 1959 dans la ville de Meknès. Il a immigré avec sa famille en Israël à l’âge de neuf ans. Dery dirige le parti Shas. C’est un parti religieux représente les juifs sépharades. Shas a remporté 11 sièges aux élections législatives qui se sont déroulées au cours du mois de novembre dernier.

Le plus jeune ministre d’Israël et l’ancien directeur de Shas.

Pour sa part, Ya’akov Margi est né dans la capitale, Rabat, en 1960, avant d’immigrer, en 1962 avec sa famille en Israël. Le site de la Knesset israélienne indique que Margi est également un membre actif de Shas. Entre 2001 et 2012, il a occupé le poste de directeur général du parti.

Jeudi dernier, le nouveau gouvernement israélien, dirigé par le chef du parti de droite Likoud, Benjamin Netanyahu, a prêté serment devant le Parlement. Le nouveau gouvernement Netanyahu, qui est décrit comme « à droite», s’est engagé à travailler pour signer  de nouveaux accords de normalisation. «Promouvoir l’immigration juive vers Israël» .«Travailler au renforcement du statut de Jérusalem en tant que capitale d’Israël».

Il est à noter que le précédent gouvernement israélien était dirigé par Naftali Bennett, chef du parti Yamina. Il comprenait quatre ministres d’origine marocaine. Tandis que le précédent gouvernement dirigé par Benjamin Netanyahu comprenait 10 ministres d’origine marocaine.

Amir Ohana rappelle l’origine de ses parents.

Depuis jeudi, Amir Ohana, d’origine marocaine, est devenu le président de la Knesset, le Parlement israélien. C’est la première fois que la gestion de l’institution est confiée à un député homosexuel. Rappelant les origines modestes de ses parents immigrants du Maroc dans les années 1950, le nouveau président de la Knesset a également lancé un appel à la jeunesse quelle que soit l’origine et l’identité.

Source : Yabiladi/ Bladi

Partager :

Partager cet article, Choisissez votre plateforme !

Aller en haut