Partager :

Le volume des ventes de start-up (exit) en Israël en 2022, publié par PwC Israël, se chiffre à 16.9 milliards de dollars. Cela représente une baisse de 80% par rapport à l’année dernière à l’issue de laquelle le volume des ventes était de 82 milliards de dollars.

Le nombre et les prix des ventes ont tous les deux chuté. Ainsi, le nombre de transactions qui était de 171 en 2021 n’a été que de 72 en 2022 soit une baisse de 58%.

Seules deux transactions ont dépassé le milliard de dollars cette année, Alpha Tau et Pagaya (1). Il y en avait eu 21 de ce type en 2021.

Selon PwC Israël, ce ralentissement fait écho à la crise économique qui a touché le monde entier en 2022 avec notamment une forte inflation, une incertitude sur l’avenir et une flambée des taux d’intérêt.

Parallèlement, le nombre de demandeurs d’emploi dans le hi-tech a augmenté de 11.7% cette année.

LPH. COPYRIGHTS.
IsraelValley a eu l’occasion dans le passé de s’intéresser à Pagaya Technologies. Cette startup israélienne de la fintech est une perle technologique très convoitée, mais qui traverse cette semaine une crise. Plus de 25% de sa valeur en bourse a chuté!
Il y a quelques mois selon Investir : « La fintech Pagaya Technologies est en passe de conclure un accord de fusion avec EJF Acquisition Corp., un véhicule d’investissement coté (Spac), qui lui permettrait de s’introduire en Bourse avec une valorisation de 9 milliards de dollars environ, ont indiqué des personnes proches du dossier au Wall Street Journal ».
Partager :