Partager :

Jeudi 22 décembre 2022, un juge fédéral a accepté de remettre en liberté Sam Bankman-Fried, l’ancien patron de FTX contre une caution de 250 millions de dollars. Il ne pourra pas se réfugier en Israël, ni faire son Alyah. En effet il est obligé par la loi de vivre dans la maison californienne de ses parents. Le milliardaire américain d’origine juive est un généreux donateur des causes juives.

L’énorme caution est en partie garantie par la maison californienne des parents de Sam-Bankman Fried, où il sera assigné à résidence dans l’attente de son procès, selon les conditions entérinées par le juge Gabriel Gorenstein.

Fin novembre, le personnage central du plus gros scandale de l’histoire des cryptomonnaies avait affirmé ne plus avoir que 100.000 dollars disponibles. Un son pic, en début d’année, sa fortune avait été estimée à 26 milliards de dollars, entièrement appuyée sur les parts de ses sociétés, qui ont fait faillite depuis. Le magistrat a autorisé la remise en liberté de l’accusé de 30 ans car il présente, selon lui, un risque de fuite « minimal » et n’a jamais été condamné auparavant. Connu pour ses tee-shirts sombres et ses shorts, « SBF » s’est présenté à l’audience en costume-cravate gris ».

Partager :