Partager :

Retirer des espèces dans un distributeur automatique de billets (DAB). Une opération simple, mais qui coûte de 7 à 15 shekels par transaction. Les étrangers qui retirent de l’argent de leur compte personnel hors d’Israël sont toujours surpris par les coûts bancaires à payer. Le coût est souvent exorbitant.

A chaque opération (retrait, dépôt de chèques, virement, etc.), on paie une certaine somme (différente dans chaque banque). Exemple, à la Poalim 1.35 shekels, à la Leumi 1.65 shekels, à la Discount 1.85 shekels et 1.76 shekels à la Mizrahi.

LE PLUS. Pour retirer de l’argent à un DAB, il faut disposer d’une carte bancaire et de son code secret à 4 chiffres. La carte bancaire sert de moyen d’identification. En cas d’erreur de saisie, la touche orange du clavier permet de gommer le dernier chiffre saisi alors que la touche rouge annule la transaction. L’usager sélectionne ensuite la touche “valider” pour confirmer le code, puis le montant du retrait pour lancer l’opération.

Lors du retrait, le distributeur automatique de billets compte le nombre de billets à donner et les extraits d’une réserve sécurisée. Un capteur mesure la valeur de la liasse. Si elle est conforme au montant demandé, elle est distribuée au porteur de la carte.

Lorsque les billets ne sont pas récupérés suivant leur éjection, le DAB les avale. Ce montant n’est pas débité du compte auquel est rattachée la carte.

Partager :