Partager :

Il  existe une maxime « apprendre en faisant » qui a été adoptée par la société Wilco, dont le siège est à Tel Aviv Celle-ci a été conçuz pour permettre aux ingénieurs en logiciels de reproduire les conditions de travail d’une startup technologique.

Le logiciel envoie les utilisateurs dans des « quêtes » qui couvrent des tâches d’ingénierie quotidiennes – du déploiement d’une application à la recherche de la cause profonde d’un problème de production de logiciel en direct – en utilisant des piles technologiques réelles, mais dans un environnement sûr.

Les équipes de Wilco, qui aime à se qualifier de « simulateur de vol pour les développeurs de logiciels », ne font (évidemment) pas référence aux jeux vidéo d’avion, mais à la réalité immersive de l’expérience de développement et de création de logiciels qu’elle propose.

Sa dernière offre s’appelle Quest Builder. Il s’agit d’un outil logiciel que les professionnels du développement d’applications logicielles peuvent utiliser pour construire des quêtes dans lesquelles les outils de développement sont mis à contribution pour résoudre des défis réalistes en matière de développement logiciel. Cette initiative fait suite au récent lancement par Wilco de sa plateforme de perfectionnement des développeurs, qui propose des quêtes de formation dans un environnement de développement réel, et qui a rapidement atteint des milliers d’utilisateurs mensuels.

Rappelant que le marché des start-ups de développeurs est en plein essor, Wilco évoque les 37 milliards de dollars investis l’année dernière. Ainsi, le marché des compétences et de la formation se développe parallèlement à celui de l’évaluation et de la gestion de l’expérience et des compétences des développeurs. De nombreuses entreprises proposent des produits visant à faciliter la vie des développeurs de logiciels. Il est donc difficile pour un seul outil de se démarquer.

« Les outils pour développeurs brillent lorsqu’ils sont utilisés dans le contexte d’un environnement complexe ou d’une application de production à grande échelle », explique On Freund, cofondateur et PDG de Wilco. Les applications de démonstration en bac à sable et les didacticiels « Hello world » (l’action de programmation la plus élémentaire par laquelle la plupart des développeurs commencent leur vie et qui fait désormais partie du folklore des développeurs) ne communiquent pas correctement les éléments différenciateurs et la valeur qu’offre un produit. Les développeurs doivent mettre la main à la pâte et utiliser un produit pour résoudre un problème auquel ils sont confrontés, afin de comprendre pleinement sa valeur. »

Jusqu’à présent, les organisations ont créé des quêtes pour atteindre une variété d’objectifs commerciaux, y compris des tutoriels interactifs qui fournissent des informations sur les produits aux nouveaux clients. Elles ont également été utilisées pour créer des démonstrations permettant aux prospects de vente de logiciels d’expérimenter directement comment l’outil résout un problème du monde réel. En outre, les équipes de développement de logiciels utilisent la plate-forme pour intégrer les nouveaux membres de l’équipe et pour aider leurs ingénieurs à se préparer aux gardes en résolvant des problèmes de production simulés.

« Cet exemple d’innovation technologique est typique de notre région, c’est-à-dire qu’il provient d’une startup et qu’il a l’énergie nécessaire pour donner du pouvoir à d’autres startups et à des entreprises plus établies », a déclaré Jon Medved, PDG d’OurCrowd, une plateforme mondiale d’investissement à risque basée à Jérusalem. « Compte tenu de la situation mondiale en matière de compétences, notamment en ce qui concerne les développeurs d’applications logicielles, je pense que ce produit est pertinent à l’échelle mondiale, même si j’aime aussi voir ce type de produit se développer sur son marché national. Les entreprises de tous les secteurs verticaux cherchent aujourd’hui à prendre l’avantage sur les données en adoptant le cloud et toutes les technologies de première ligne, du mobile à l’IA, et avec une vision future du quantum, nous devons créer une autonomisation du libre-service à tous les niveaux – et c’est clairement le cas ici. »

Parallèlement, cette proposition de produit de Wilco n’est pas un apprentissage par cœur en classe, mais un apprentissage continu et pratique que tout le monde (à part les juniors et les débutants) peut conduire.

Quelle est donc la meilleure façon d’apprendre ? Eh bien, comme le dirait cette célèbre entreprise de vêtements de sport, « Just Code It« .

Source : Forbes & Israël Valley

 

Partager :