Partager :

La startup israélienne SafeUp, qui a commencé ses activités en 2020, souhaite combattre la peur que peuvent ressentir certaines femmes à marcher seules le soir dans les rues ou encore à faire du sport dans des endroits isolés, grâce à une application qui crée une « communauté » pouvant fournir une aide en temps réel à toute femme qui éprouve des angoisses.

La PDG et co-fondatrice de SafeUp Neta Schreiber-Gamaliel a déclaré que l’application compte déjà 150 000 utilisatrices dans 40 pays différents.

Neta assure que toute femme qui se connecte à l’application recevra une réponse dans un temps très limité.

« Il y a neuf ans, j’étais à une fête quand j’ai soudainement remarqué qu’une de mes amies avait disparu. Mon amie et moi l’avons cherchée dans la panique, et, alors que nous montions à l’étage, nous avons entendu ses cris au milieu d’un groupe d’hommes.

Nous sommes entrés dans l’une des pièces et ils étaient là – les hommes et notre amie, à moitié nue, en train de se débattre. Lorsqu’ils nous ont remarqués, les hommes ont immédiatement fui. En 2019, j’ai décidé de développer une application qui unirait les femmes autour d’un objectif commun de protection et de sécurité mutuelles », a-t-elle déclaré.

Sur l’écran d’accueil de l’application, l’utilisatrice peut avoir accès à tous les autres utilisateurs qui se trouvent à proximité et demander de l’aide lorsqu’elle se sent en danger. Lorsqu’un membre de la communauté appuie sur le bouton Appeler les tuteurs, les tuteurs à proximité sont alertés. Une fois connecté, l’appelant peut choisir entre un appel vidéo ou un appel audio. Tous les tuteurs sont formés à la gestion des appels et aux situations d’urgence.

SOURCE I24NEWS. COPYRIGHTS.

Partager :