Partager :

Israël ne deviendra pas un pays gouverné « par la loi du Talmud », dit Netanyahu.

« J’ai toujours su maintenir la nature démocratique d’Israël. J’ai toujours su maintenir les traditions d’Israël », a déclaré le Premier ministre désigné.

S’adressant au journaliste américain Bari Weiss mercredi après-midi, Benjamin Netanyahu a indiqué que les inquiétudes portant sur la présence de ses alliés d’extrême-droite dans le futur gouvernement présumé étaient injustifiées, insistant sur le fait qu’il continuera à dicter les politiques qui seront mises en place et qu’il ne permettra pas à des positionnements marginaux de s’imposer.

« La principale politique, ou la politique dominante au sein du gouvernement, sera déterminée par le Likud ou, pour être tout à fait sincère, par moi-même. Je ne pense pas n’avoir qu’une modeste influence sur les politiques qui sont décidées », a-t-il dit.

« J’entends souvent ces prédictions apocalyptiques [de danger pour la démocratie] mais jusqu’à présent, rien de tel n’est jamais arrivé », a-t-il continué. « J’ai toujours su maintenir la nature démocratique d’Israël. J’ai toujours su maintenir les traditions d’Israël ».

« Israël ne va pas devenir un pays gouverné par la loi du Talmud. Nous n’allons pas interdire les tribunes LGBT. Comme vous le savez, mon point de vue sur cette question est nettement différent [de celui de l’extrême-droite], c’est le moins qu’on puisse dire. Nous allons rester un état de droit », a-t-il poursuivi.

TIMES OF ISRAEL.

 

Partager :