Partager :

La ministre de l’Education, Yifat Shasha Bitton (Hama’hané Hamamla’hti) met à profit ses dernières heures aux commandes de l’éducation nationale. Elle a publié, pour la première fois en Israël, une série d’instructions concernant les élèves LGBT.

Le but est de d’entourer ces derniers afin qu’ils se sentent acceptés et protégés au sein du système scolaire.

« Les lignes directrices ont été formulées pour assurer le bien-être mental et la résilience émotionnelle des élèves aux prises avec des processus personnels, familiaux et sociaux », énonce la circulaire.

« La circulaire présente des lignes directrices dans le but d’aider le personnel éducatif à apporter aux élèves de la communauté LGBT une réponse adaptée, sensible et respectueuse au sein de l’école et à créer un climat tolérant et protégé dans les établissements scolaires. Le document sensibilise à la problématique et propose des outils d’intervention pour les équipes éducatives et leur prise en charge des problématiques liées à l’accompagnement des filles et garçons de la communauté LGBT et de leurs parents sur un plan systémique et personnel, dans le cadre éducatif et en dehors en fonction des différents courants du système éducatif. »

La circulaire précise, entre autres, les manières de s’adresser à ces élèves et de parler du sujet, les modalités d’action concernant les cours d’éducation physique, les activités éducatives dans lesquelles il y a une séparation entre les filles et les garçons, l’accessibilité aux toilettes et le code vestimentaire. Les écoles sont chargées de dialoguer avec leurs élèves sur leurs souhaits et leurs besoins, y compris sur le genre avec lequel ils souhaitent que l’on s’adresse à eux, en fonction de la façon dont ils perçoivent leur identité de genre.

Le Premier ministre sortant, Yaïr Lapid, a tenu à féliciter sa ministre de l’Education pour ce qu’il qualifie de  »décision extraordinaire, importante et sans précédent ». Puis il poursuit: « Chaque garçon et chaque fille mérite de se sentir en sécurité à l’école. Tout système éducatif qui se respecte doit être préparé sur le plan professionnel et affectif pour accueillir chaque enfant et l’accompagner sur son chemin particulier. Les défis auxquels sont confrontés nos personnels éducatifs sont nombreux, mais si nos enfants se sentent acceptés et protégés, leur parcours scolaire sera meilleur. »/lphinfo.com

 

Partager :